La vaccination contre le choléra, officiellement lancée

Lancement de la campagne de vaccination ce 8 novembre 2016 aux Cayes

Lancement de la campagne de vaccination ce 8 novembre 2016 aux Cayes

Port-au-Prince le 8 novembre 2016- Le ministre de la Santé publique et de la Population, de concert avec les partenaires dont l’UNICEF, l’OPS-OMS, International Medical Corps (IMC), a lancé officiellement la campagne de vaccination contre le choléra dans les départements du Sud et de la Grand’Anse, les plus durement touchés par le passage de l’ouragan Matthew.

La campagne vise plus de 800 000 personnes dans 9 communes de la Grand’Anse et 6 du Sud pendant une semaine. Plusieurs partenaires sont impliqués dans cette campagne. Des milliers d’agents de santé sont déployés.

Dans l’assistance des autorités locales, les partenaires ainsi que les membres de la communauté ont participé à la cérémonie de lancement et ont rappelé toute l’importance qu’ils accordent à cette activité. La population a répondu présente à l’appel. La foule se pressait au poste de vaccination installé dans la cours. Tous voulaient prendre le vaccin qui s’administre par voie orale. Des personnalités importantes de la commune ont reçu le vaccin pour montrer l’exemple.

Dans son allocution de circonstance, le Dr. Daphné Benoit Delsoin, Ministre de la Santé publique et de la Population a rappelé les ravages que le choléra a occasionnés au sein des familles haïtiennes. « Je connais personnellement la souffrance des patients. C’est pour cette raison que je me suis fixé comme objectif de ne pas limiter mes actions à la construction de centres de traitement du choléra et de tout faire afin d’éradiquer la maladie.».

Tout en remerciant les partenaires de cette campagne, elle a rappelé « qu’avec la vaccination, on pouvait contrôler l’épidémie du choléra en Haïti », en insistant sur le fait que les activités de sensibilisation à l’hygiène comme le lavage des mains au savon et à l’eau propre doivent accompagner la vaccination pour assurer son efficacité.

Akhil Iyer, responsable du bureau de l’UNICEF aux Cayes,

Akhil Iyer, responsable du bureau de l’UNICEF aux Cayes,

Pour sa part, Akhil Iyer, responsable du bureau de l’UNICEF aux Cayes, a insisté sur l’aide  apportée par l’organisation dans cette campagne de vaccination. « L’UNICEF a apporté un appui technique dans la planification et la coordination de la campagne. L’UNICEF a aussi contribué à l’approvisionnement, au transport des vaccins et a supporté le renforcement de la chaine de froid et la conservation des vaccins. Tout le volet communication (bannières, messages de sensibilisation, spots radio, etc.) et la mobilisation sociale ont également été pris en charge par l’UNICEF. », a-t-il souligné.

« L’UNICEF réitère son soutien aux côtés des communautés, des autorités locales et du gouvernement haïtien dans le but de créer un environnement sain et protecteur pour les enfants qui ont été victimes de l’ouragan Matthew. Nous continuerons nos actions dans les endroits les plus reculés, nous ne devons en aucun cas les oublier », a-t-il indiqué.

Jean Panel Fanfan, UNICEF Haïti