Une campagne de vaccination contre le choléra cible plus de 118 000 citoyens

2016-04-19-Haiti-Archahaie-campagne vaccination cholera (16)

Louis 4 ans reçoit à l’école, sa première dose de vaccin contre le choléra à Arcahaie.

En avril, le MSPP, UNICEF Haïti, l’OMS/PAHO et Acted ont unis leur force pour vacciner une population cible de plus de 118.000 personnes à l’exception des enfants de moins d’un an et des femmes enceintes. 255 équipes composées  d’un vaccinateur, d’un crieur public et d’un enregistreur se sont déployées sur le terrain pour administrer la première dose du vaccin par voie orale. Les agents de l’ONG Acted appuyés par UNICEF ont effectué la sensibilisation de la population aux bonnes pratiques d’hygiène dans cette localité à haut risque de choléra.

Ces équipes se sont dispersées sur le territoire dans des postes avancés près de points d’eau ou de lieu de rassemblement et ont organisé des actions de vaccinations dans les écoles ou aux abords des églises le week-end.

Un second passage se déroule du 5 au 9 mai pour administrer la deuxième dose. Entre les deux phases, la mobilisation sociale s’est mise en place, avec un objectif que tous ceux et celles qui ont reçu un premier vaccin viennent prendre la seconde dose. Le vaccin à lui seul ne peut pas protéger contre le choléra. C’est pourquoi, le respect des mesures d’hygiène est un des éléments essentiels de la lutte.

255 équipes se sont déployées dans l’arrondissement  d’Arcahaie

255 équipes se sont déployées dans l’arrondissement  d’Arcahaie

Pour remobiliser les citoyens vaccinés, les crieurs publics et les agents de santé s’activent cette semaine, de même que les radios locales diffusent les messages-clefs et les dates de passages des équipes de vaccination. « Nous utiliserons tous les moyens possibles des visites de ménages et dans les lieux publics en passant par des camions avec speaker et la radio communautaire. En plus des messages délivrés, chaque personne vaccinée a reçu une carte à la première vaccination lui rappelant qu’un second passage est prévu », signale Dr Contant de l’UAS de l’Archahaie.

Depuis 2010, plus de 100,000 Enfants de moins 5 ans ont été recensés parmi les cas suspects de choléra. 754 en sont décédés[1].

« Cette campagne de vaccination fait partie d’un ensemble d’actions conduites pour éradiquer le choléra. Aujourd’hui, l’épidémie de choléra continue d’affecter la population haïtienne notamment les plus vulnérables. Le choléra peut tuer en quelques heures un enfant malnutri ou vivant dans une localité sans capacité de prise en charge » indique Marc Vincent, Représentant de l’UNICEF en Haïti.

Pourtant, le choléra est une maladie évitable. La vaccination, l’information sur les moyens de prévention, l’accès à l’eau potable et aux structures d’assainissement, les services de santé sont essentiels pour permettre aux enfants et à leurs familles de se protéger.

La situation est préoccupante mais des progrès sont en cours. En partenariat avec le Gouvernement haïtien et de nombreux acteurs, l’UNICEF donne ses appuis techniques et financiers dans la lutte contre les maladies d’origine hydrique dont le choléra, en améliorant l’accès à l’eau, à l’assainissement et aux services de santé pour les enfants haïtiens et leurs familles. Au niveau national deux ménages sur trois ont maintenant accès à l’eau potable, et une sur trois bénéficie d’installations sanitaires améliorées.

Arcahaie, la campagne de vaccination contre le choléra va de pair avec le rappel des mesures d’hygiènes et de prévention des maladies diarrhéiques.

Arcahaie, la campagne de vaccination contre le choléra va de pair avec le rappel des mesures d’hygiènes et de prévention des maladies diarrhéiques.

Malgré les nombreux défis, des gains importants ont été faits contre le choléra au cours des trois dernières années. L’objectif à court terme du ‘Plan national d’élimination du choléra’ a été atteint, avec moins de 50.000 cas en 2015. Ces progrès dans le contrôle du choléra ont été possibles grâce au mécanisme de coordination, de surveillance, d’alerte et d’intervention mis en place depuis mi-2013.

« Par cette campagne réalisée par le gouvernement avec l’appui des partenaires et des agences sœurs des Nations Unies, nous réalisons également des activités de mobilisation sociale. Ensemble, nous informons la population sur la disponibilité du  vaccin contre le choléra, nous encourageons  la population à se faire vacciner contre le choléra ; et nous renforçons les bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement. Tous ces éléments réunis nous permettrons de gagner ensemble la bataille contre le choléra» rappelle Marc Vincent Représentant de l’UNICEF en Haïti.

Julie Harlet- Communication UNICEF Haïti

[1] Sources de données épidémiologiques MSPP, Rapport de cas au 28 mars 2016

This post is also available in: Anglais