Jérémie Action Humanitaire Haiti UNICEF Réponse Matthew

Un jouet et une histoire : La ’’tabourette’’ de Guerlin

Jérémie Action Humanitaire Haiti UNICEF Réponse Matthew

Jeux en plein air ce jour-là dans la banlieue de Jérémie © Maxence Bradley

A Jérémie, au fil de nos missions et de nos actions sur le terrain, nous rencontrons des enfants qui, l’espace de quelques minutes ou de quelques heures, partagent avec nous leur quotidien et leur histoire. Aujourd’hui,  Guerlin vous présente son jouet favori ’’une tabourette’’ construite de ses mains.

Nous revenons d’une longue journée passée à suivre les cliniques médicales mobiles de notre partenaire Médecins du Monde France[1]. Nous sommes éreintés. Les pneus de la voiture sont maculés de boue, nos chaussures et pantalons aussi. En cette fin d’après-midi, des bruits de roues et de rires résonnent dans une banlieue de Jérémie (Département de la Grand’Anse). Un petit groupe d’enfants a pris possession de la rue et y joue. Certains avec des vélos, d’autres avec des toupies. Nous nous arrêtons pour les saluer.

Au milieu de ce groupe d’enfants, un jeune garçon, appelé Guerlin roule, assis sur sa ’’tabourette’’, aidé d’un camarade qui lui pousse le dos, un énorme sourire éclaire leurs deux petits visages.

« Cette tabourette, je l’ai faite moi-même»

Jérémie Action Humanitaire Haiti UNICEF Réponse Matthew

Guerlin et un ami pilotent la  »tabourette » © Maxence Bradley

Guerlin manœuvre comme un pilote de Formule 1, ce véhicule que l’on pourrait décrire comme une combinaison entre un skateboard et une ’’caisse à savon d’antan’’.

Il prend un peu de vitesse, maintient le cap, les roues crissent et boum ! Il s’écrase, sans dommage, au milieu d’éclats de rires !

C’est lui qui a fabriqué cette ’’tabourette’’ qui suscite tant de regards admiratifs de la part de ses copains et copines. Il se relève en riant et vient à notre rencontre

« Je l’ai fait moi-même», indique-il fièrement en me tendant l’objet pour que je puisse l’observer de plus prêt.

La course dont nous venons d’être témoin a coûté deux roues au jouet. Aussitôt, Guerlin sort un petit couteau et répare son bolide tandis qu’il m’en dit plus sur sa vie.

«Ma demeure tient encore debout ce qui n’est pas le cas de toutes les maisons»

Jérémie Action Humanitaire Haiti UNICEF Réponse Matthew

Le bolide a besoin de réparation © Maxence Bradley

Guerlin a 10 ans, il est en quatrième année. Son école a été complètement détruite par l’ouragan Matthew. Sa maison s’en est mieux sortie mais il y a tout de même des réparations  à effectuer « La ’’tabourette’’, je l’ai fabriquée avec des chutes de bois que nous utilisons pour réparer la maison. L’ouragan a frappé durement ma demeure, mais elle tient encore debout ce qui n’est pas le cas de toutes les maisons.»

Guerlin a 5 frères et une sœur. Son père vit et travaille à Port-au-Prince. Nous nous dirigeons ensemble vers la demeure familiale et rencontrons sa sœur Sarah qui a 12 ans.

Jérémie Action Humanitaire Haiti UNICEF Réponse Matthew

Sarah 12 ans, Elsina et Guerlin 10 ans devant la maison familiale © Maxence Bradley

Les deux enfants ont déjà des préoccupations de grands. Guerlin rêve de devenir policier car il a envie de bien gagner sa vie, de « faire de l’argent vite afin de pouvoir aider mon père et ma mère ». Sarah, quant à elle, souhaite devenir infirmière « pour pouvoir aider ma famille », explique-t-elle.

Leur mère, Elsina les couve du regard. Il est l’heure de faire un brin de toilette après ces aventures poussiéreuses en ’’tabourette’’. Elsina les invite à rentrer dans un foyer qui, malgré Matthew, tient encore debout.

Julie Harlet, UNICEF Haiti Communication

[1] Lire notre article sur les cliniques Mobiles de MDM France financées par UNICEF  » La clinique 4X4 qui soigne les communautés des zones reculées  »

This post is also available in: Anglais

0 réponses

Répondre

Vous voulez participer à la discussion?
Dites-nous ce que vous en pensez...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *