Préparation pour le passage d’Irma : L’équipe d’UNICEF Haïti déployée sur la ligne de front

Port-Salut , six mois apres le passage de Matthew

Port-au-Prince, le 6 septembre 2017 – Je me réveille en écoutant la pluie battante. Irma s’approche. Avec des vents dépassant plus de 300 km/h, Irma est l’ouragan le plus puissant jamais enregistré dans l’Atlantique.

En dépassant le niveau d’échelle de mesure disponible 1-5, Irma est beaucoup plus puissante que l’ouragan Matthew, un ouragan de catégorie 4 qui a dévasté les départements du Sud et de la Grand’Anse d’Haïti, il y a un an. Irma se dirige vers les Caraïbes et de nombreux groupes d’îles et des millions de personnes sur son chemin. Ceux qui courent le plus de risques dans les îles des Caraïbes sont les moins bien lotis qui vivent dans des maisons assez fragiles. Ils sont confrontés à des conséquences potentiellement catastrophiques. Des millions ont été encouragés à se préparer, et certains se sont réfugiés dans les abris d’urgence. En écoutant la pluie tambouriner dans ma tête, je pense à ces familles qui vivent dans des maisons de fortune qui ne se tiennent guère en temps normal. À quoi ressemblera leur vie dans les prochaines 48 heures.

un staff de l’UNICEF dans le Nord, pour la formation des enseignants, 3 semaines de cela

Hier, l’UNICEF a commencé à déployer des équipes dans les endroits les plus susceptibles d’être les plus durement touchés une fois qu’Irma atteindra les rives haïtiennes. Leur expertise couvre les besoins cruciaux des enfants: l’eau et l’assainissement, la santé et la nutrition, l’éducation et la protection de l’enfance. Dès le début de la semaine, des stocks d’urgence ont été pré positionnées via le gouvernement et les partenaires de la société civile dans les zones à risque. Ces stocks comprennent les fournitures qui seront les plus nécessaires lors de la réponse immédiate quand l’accès à l’eau potable, au logement et aux services sociaux de base devient rare.

Il est difficile d’imaginer qu’il y a seulement trois semaines, j’ai visité le Cap- Haïtien. Trois semaines qui deviennent comme un chapitre fermé du passé. Je me demande si les écoles et les sourires que j’ai eu la chance de voir seront toujours là lors de ma prochaine visite.

Pour rappel – en octobre 2017, l’ouragan Matthew a affecté 2,1 millions de personnes, dont 1,3 million d’enfants. Les interventions d’urgence de l’UNICEF, menées en étroit partenariat avec le gouvernement national, ont débuté immédiatement, avec des actions clés axées sur l’eau, l’hygiène, l’éducation, la protection, la nutrition et la santé, tout en répondant à la propagation du choléra. Ce travail se poursuit alors que les populations affectées sont en phase de transition vers la normalité. Parmi les autres résultats, les efforts réalisés au cours des 11 derniers mois ont permis la réhabilitation de 75 écoles avec 25 000 écoliers en classe, l’accès à l’eau potable pour 400 000 personnes et l’accès à des soins médicaux pour 80 000 personnes dans les zones touchées sans aucun centre santé opérationnel.

Notre bureau est entré en mode d’urgence. Tous les efforts sont concentrés pour s’assurer que les enfants obtiendront l’aide vitale dont ils auront besoin une fois qu’Irma soit partie. Restez connectés.

 

 

This post is also available in: Anglais