De Nouveaux Véhicules Pour la DINEPA

Le besoin crucial de rendre plus visible le secteur de l’eau potable et de l’hygiène ainsi que les problématiques s’y afférant se fait de plus en plus ressentir. Ainsi les missions de la Direction Nationale de l’Eau potable et de l’Assainissement (DINEPA) se doivent d’être partagées ainsi que les défis auxquelles l’administration doit faire face.

C’est dans cette optique qu’UNICEF a participé à la fourniture de véhicules neufs afin de garantir le suivi des missions opérées par la DINEPA sur les différents terrains d’opérations. De ce fait un total de 3 véhicules 4×4 destinés à l’Unité Rurale Départementale (URD) en Artibonite et pour l’Office Régional de l’Eau Potable et Assainissement (OREPA) ont été livré en date du 11 juillet 2017. De même 6 motos ont été pourvues à l’administration pour les activités WASH dans les URD de l’Artibonite et du Centre.

Véhicule 4×4 neuf livré à la DINEPA par UNICEF

Ces différents moyens logistiques vont permettre de faciliter la mise en place des politiques et interventions WASH dans les différentes zones où le Cholera est encore présent et ou le besoin en modernisation de l’assainissement est de plus en plus pressant.

Le Directeur Générale de la DINEPA, Guito Edouard a rappelé l’importance du maintien d’une bonne coopération avec UNICEF, qu’il considère être un véritable catalyseur de politique publique et d’action programmatique. L’importance d’étendre la communication des projets de la DINEPA aux enfants a également été évoquée. En effet, toute action qui se veut pérenne doit baser ses moyens de communications sur l’enfance par le biais de spots vidéo, de petits feuillets ou bien de campagne d’affichage et de sensibilisation dans les écoles.

Marc Vincent et Guito Edouard lors de la remise des clefs des véhicules.

Marc Vincent, Représentant d’UNICEF Haïti, a rappelé que l’eau et l’assainissement reste la base de nombreuses problématiques. De plus il a précisé sa volonté d’atteindre une couverture totale pour toute la population d’ici à 2030, un projet qui pourrait être atteint grâce à une cartographie complète et précise des zones les plus vulnérables et isolées.

This post is also available in: Anglais