Des journalistes de la Grand’Anse, formés sur la Communication et le droit des enfants

Jean Panel Fanfan, Officier de Communication, initie la séance de formation

Les médias occupent une position importante au sein de la société haïtienne, notamment dans les régions reculées où c’est parfois la seule source d’informations. Ainsi, les journalistes peuvent devenir des champions dans le cadre du respect des Droits de l’enfant. L’UNICEF encourage toute initiative qui vise à renforcer leur capacité en ce qui concerne les questions relatifs à l’enfance. Car l’ouragan Matthew a augmenté ce besoin de protection des enfants dans la région.

L’UNICEF a organisé une séance de formation pour les journalistes du département de la Grand’Anse, les 12 et 13 juillet derniers. Plusieurs institutions évoluant dans le domaine de la Protection de l’enfance, ont également pris part à l’activité. Les discussions se sont portées sur des sujets chers à l’organisation : la Convention Relative aux droits des enfants (CDE), comment réaliser une interview avec des enfants, le reportage sur les enfants, comment communiquer en période de catastrophes.

Kalil Amadoum Toure, le responsable du sous-bureau de l’UNICEF dans la Grand’Anse, a salué le travail des journalistes en mettant l’accent sur la collaboration entre l’UNICEF et la presse dans la région. « Nous voulons améliorer ensemble, la communication, principalement dans les communautés, afin qu’on puisse faire passer les meilleurs messages. L’objectif est de voir comment on peut améliorer le cadre de collaboration et que vous puissiez comprendre l’importance des droits de l’enfant », a-t-il indiqué.

Les journalistes sont mieux équipés

Rio Jean, correspondant de la Grand’Anse pour Signal FM a estimé qu’il est important pour le journaliste de maitriser les thématiques sur lesquelles il intervient, sinon il ne sera pas performant. «  La question des droits de l’enfant est primordial, car nous connaissons leur importance au sein de la société. En tant que journalistes professionnels nous devons contribuer à ce que les enfants soient bien traités », a-t-il exprimé mettant l’accent sur la question de la violence sur les enfants dans la région.

Pour sa part, Jean-Jacques Kepler, directeur de la Radio Expérience, a expliqué que cette formation va leur permettre de mieux accomplir leur travail de tous les jours. « Au cours de ces deux jours nous avons appris comment cerner la problématique des droits de l’enfant à travers le département. Maintenant nous sommes mieux équipés pour faire des reportages sur les enfants et parler de leurs droits. Et attirer l’attention sur des problèmes liés à l’enfance au sein de la société », a-t-il souligné.

Ensemble avec Haïti les journalistes pour les enfants

La collaboration avec les partenaires continue

Jean Ronet Justin, agent de Protection au sein de l’Institut du Bien-Etre social et de Recherches (IBESR) à Jérémie, s’est félicité du fait que ce séminaire lui a permis de collaborer avec les journalistes du département de plus près. « Avant ce n’était pas le cas, la question des Droits de l’enfance n’était pas leur priorité dans la région. Maintenant je sens que les journalistes sont plus intéressés et qu’il y aura beaucoup plus de volonté de traiter des questions liées à l’enfance », s-est-il réjoui.

De son côté, le Dr Evens Weche, du département sanitaire de la Grand’Anse, a salué la collaboration avec les medias de la région. Pour lui, il est important de valider une information auprès des autorités concernées avant de le publier.

L’UNICEF met un accent particulier sur la bonne collaboration avec la presse haïtienne dans le cadre de la Protection de l’enfance. L’UNICEF a organisé plusieurs séminaires à travers tout le pays pour renforcer les capacités des journalistes dans la question de l’enfance. De concert avec les partenaires l’UNICEF est en train de produire un guide média sur les droits de l’enfant.

Jean Panel FANFAN

This post is also available in: Anglais