Convention 182 de l’OIT sur les pires formes de travail des enfants (1999)

Ratifiée le 19 juillet 2007.

Elle interdit toutes formes d’esclavage ou pratiques analogues, telles que la vente et la traite des enfants, ainsi que le travail forcé ou obligatoire, et les travaux susceptibles de nuire à la santé, la sécurité ou la moralité de l’enfant. Les Etats membres sont également tenus à prendre des mesures pour assurer l’interdiction et l’élimination des pires formes de travail des enfants. Une liste de travaux dangereux a été élaborée en 2014 sous l’égide du Comité tripartite regroupant le MAST, les organisations patronales et de travailleurs avec l’appui technique du BIT en conformité avec cette convention est en attente de promulgation par le MAST. Elle fait partie intégrale du nouveau Code de Protection de l’enfant adopté par le Gouvernement le 20 août 2014 qui est en en attente d’être voté par le parlement.

This post is also available in: Anglais