Améliorer l’accès et la qualité de l’eau pour les communautés victimes de Matthew

La source réhabilitée à Melonière

Les Cayes, 31 octobre 2017– L’UNICEF en Haïti, avec l’appui financier de la commission européenne pour la Protection Civile et Operations d’Aide Humanitaire Européennes (ECHO) et l’USAID, accompagne la Direction nationale d’eau potable et d’assainissement (DINEPA) et la Norwegian Church Aid (NCA) pour la mise en œuvre d’un projet visant à réhabiliter 9 sources d’eau, 2 réseaux de distribution et 5 puits artésiens dans les communes de Chantal et de Saint-Louis du Sud (Département du Sud), frappées durement par l’Ouragan Matthew.

Ce projet s’inscrit dans le cadre des actions initiées par l’UNICEF et soutenues par ses bailleurs pour renforcer les capacités de la DINEPA qui a pour mission de mettre en œuvre la politique de l’État Haïtien dans le secteur de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement, de manière à garantir le droit de la population, notamment les enfants et les femmes, d’avoir accès à l’eau potable.

Les activités de ce projet permettront aussi aux habitants des communautés ciblées d’obtenir les informations utiles, à travers des sensibilisations, sur les bonnes pratiques d’hygiène à adopter en vue de se protéger des maladies, comme le choléra, liées à la consommation d’une eau non potable et contaminée.

Les habitants des communautés ciblées ne cachent pas leur satisfaction, et leur enthousiasme à l’idée de voir finaliser la réhabilitation de ces ouvrages.

« Avant le début des travaux de réhabilitation, la boite de captage de la source figuier était rempli d’alluvions, maintenant nous sommes sûrs qu’il y aura une amélioration de la qualité de l’eau après les interventions. Nous sommes satisfaits des travaux en cours. », indique Micheline Jeanne Zeno, CASEC de la 2eme section communale Mélonière, commune de Chantal.

«À travers ce projet, l’UNICEF, soutenu par ses bailleurs, veut contribuer au renforcement de la résilience des communautés, incluant celles qui sont isolées dans les montagnes et très difficiles d’accès, en plus d’être vulnérables aux aléas naturels et victimes de l’ouragan Matthew », soutient Olivier Hounkou, spécialiste WASH à l’UNICEF.

This post is also available in: Anglais

0 réponses

Répondre

Vous voulez participer à la discussion?
Dites-nous ce que vous en pensez...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *